Les grandes voix bulgares

© Les voix bulgares


En partenariat avec : L'Association de Musique Bulgare / La Cie La Forge / Le Centre International des Musiques Nomades / l'Agence Isèroise de Diffusion Artistique.

Dimanche 19 mars à 17h

Tout public

 Le son unique, très particulier du chant folklorique bulgare est rempli d’une d’énergie puis- sante, comme si ce son jaillissait directement de la terre elle-même. Les chansons traditionnelles capturent toutes les spécificités de l’âme bulgare ― entière et impétueuse.

 

Le chœur féminin Les Grandes voix Bulgare est connu dans le monde entier

pour sa technique vo- cale gutturale, basée sur le processus de vocalisation tout à fait naturel qui soutient le son avec les muscles de la gorge et non pas avec le diaphragme. Le Chœur Féminin est composé de douze à dix-huit chanteuses et leur répertoire est extrêmement varié, allant de chansons interprétées a cappella aux chansons accompagnées d’instruments traditionnels bulgares. Les chanteuses portent des costumes folkloriques venant de toutes les régions de la Bulgarie.

 

Le jazz européen rencontre le folklore bulgare

Le croisement inattendu entre le trio du pianiste de jazz François Raulin et Le Choeur Les Grandes Voix Bulgares a eu lieu en 2007 à Aoste (Italie). L’émotion exceptionnelle qui s’est dégagée de cette rencontre était une véritable osmose entre le jazz européen, sa capacité à utiliser l’improvisation , et la musique intemporelle des chansons traditionnelles bulgares.

 

Dans ce nouveau projet, Ilia Mihaylov et François Raulin ont travaillé ensemble pour trouver un terrain de jeu original où chaque partie s’exprimera pleinement, dans un delicieux foisonnement melodieux. Grâce à cette «mise en scène musicale», nous écouterons différemment les pièces célèbres du chœur et découvrirons l’improvisation originale du trio avec une attention particulière pour la mélodie et le drame textuel des pièces.