Portraits en exil

Collectif K-LI-P

© Collectif K-LI-P
© Collectif K-LI-P

Conception : Christel Brink Przygodda, Philippe Veyrunes

 

Performance : Christel Brink Przygodda, Philippe Veyrunes, Dyala Ghanam et des habitants du territoire

 


Partenaires : Institut Français et la Ville de Grenoble, Conseil Départemental de l'Isère, Spedidam, Schloss Bröllin, Fenster zum Osten, Shibac Sharqi, Ufer Studio

 

 

Mercredi 24 juillet à 17h

La notion de notre « identité » est au centre des recherches menée depuis 2005 par le Collectif K-LI-P.

Avec la question « Qui sommes nous ? », la chorégraphe Christel Brink Przygodda et le plasticien Philippe Veyrunes développent des processus performatifs, questionnant et reflétant, dans son actualité et sa poésie, notre construction en tant que sujet.

En 2018, le collectif poursuit son projet « Egodocument – Portraits en exil » avec des jeunes mineurs et/ou adultes étrangers et s’appuie sur les textes de la Déclaration des Droits de l’Homme et de l’Enfant en tant que fondement universel.

Les questions exploratoires portent sur l’expérience de migration ou d’exil. Il s’agit, d’une part, d’échanger et de mettre en scène des expériences personnelles et, d’autre part, d’explorer les dynamiques et le développement social et individuel en arrivant sur un territoire nouveau après la fuite, en exil.

 

Dans le Trièves, les artistes ouvrent le projet à des gens venus d’ailleurs sur cette terre de passage et d’accueil en tant que participants du projet. De mars à juin 2019, le Collectif K-LI-P propose une série d’ateliers chorégraphique avec une présentation publique du travail.

 

Vous pourrez retrouver lors de la guinguette danse du 23-24 novembre la mise en scène finale de ce projet.


 

Vous êtes intéressés par les ateliers ? Contactez-nous au 04 76 34 13 34.